Recette : mes yaourts "maison" ... de feignasse !

Salut tout le monde !
Ouh là, un sacré bout de temps que je n'étais pas venue ici ! Presque on pourrait croire que le blog a pris la poussière, que j'ai oublié le Zéro Déchet, je me cache car je suis revenue à une vie décadente !
Ben non.
En fait, je n'ai rien écrit depuis un an, tout simplement car, comme je le disais dans le post précédent, je suis sur un projet de roman. Comme tu ne poses pas la question, je te réponds quand même : ça avance bien. J'ai écris 200 pages, balancé 150, recommencé ... heureusement que je n'écris pas sur papier, ce serait horrible ! J'ai multiplié les déchets de mots, mais comme c'est du virtuel, ça compte pas.

Côté ZD, ben la vie suit son cours. Fils est rentrée à l'école, donc je me suis retrouvé avec plein de déchets scolaire dans ma poubelle, et puis il  a fallu que je dise aux maîtresse/ATSEM/animateurs que non, je ne donnerai pas de mouchoirs en papier, ni de lingettes, et que, s'il se fait pipi dessus, merci de ne pas mettre le sale dans un sac poubelle, j'ai un sac en tissu spécialement dédié à ça ! Voilà ... Les gens comprennent, ou ne comprennent pas, bref ! 
Il n'y a eu que peu de changements. Toutefois, il y a un mois, j'ai enfin trouvé comment m'épargner un déchet qui avait du mal à quitter ma maison, j'ai nommé : le pot de yaourt en verre et son opercule en aluminium dégueu !

Car des yaourts, Fils en consomme par hectolitres ! Galère, donc, de s'en passer ! Bon, tu me diras, le pot en verre, ça se recycle, surtout qu'avant de le mettre à la borne on peut le refiler aux centres de loisirs et à l'école, c'est bien, on peut faire plein d'activités avec ; et l'opercule, ben c'est sur, ça va à la poubelle, hein, mais bon, oh ! c'est pas la place que ça prend !
Mais si. Moi, ça me perturbe. Je me suis donc décidée à faire mes propres yaourts.

Sauf que, aha ah ! Le challenge c'était de les faire sans yaourtière car, vois tu, je ne veux pas acheter de machine, ça prend de la place, ça fait un déchet supplémentaire; tout ça ... 
Alors j'ai testé un première recette qui a complètement foiré, où il fallait les faire cuire au four à 40° pendant deux heures. Ça a foiré car mon four de Barbie ne fait pas 40°, le minimum c'est 75°, donc autant te dire qu'il était peu probable que ça fonctionne. J'ai eu du lait caillé, point.

Donc bon, je vais sur internet, je regarde différentes recettes, mais à chaque fois, soit il faut un four, soit il faut une cocotte (que je n'ai pas), donc je me lamente un peu, jusqu'à ce que je tombe sur une nana qui dit les faire en les enveloppant dans un couverture et en les laissant sur un radiateur, ou au soleil.
Et d'en déduire que l'idée, pour que le yaourt prenne, c'est qu'il faut qu'il reste à la chaleur le plus longtemps possible (et qu'en plus de ne chauffer qu'à 75° minimum, mon four à moi se refroidit extrêmement rapidement un fois éteint)
J'en suis donc arrivée à ma recette de de yaourts "maison" de feignasse, que je te livre dès à présent, en exclusivité, exprès pour toi :

.........................................................................




Pour faire 8/9 yaourts (avec moi c'est plutôt 9, j'utilise les anciens pots de La L*******) il te faut :

Ingrédients :

- 1 litre de lait ENTIER, bio (c'est mieux) (un jour, j'arriverai à en trouver direct producteur sans brique en carton, mais ce jour n'est pas arrivé)
 -1 yaourt nature, bio (c'est mieux, toujours) (pour faire ta première fournée t'en achètes un du commerce, mais après tu peux utiliser un de ceux que tu as fait pour la fournée suivante)

Et .... c'est tout. Non, je n'achète pas de poudre de lait, c'est pas ZD, ça m'intéresse pas. Et ça marche très bien sans.

Coût de la recette : 0.98 centimes de litre de lait + 0.80 centimes le yaourt, ça te fait grosso merdo les 9 yaourts à 1.78€. C'est genre moins cher que le premier prix. Voilà voilà ...
En plus, pour la faire, tu utilises très très peu de ressources énergétiques, donc le coût est pratiquement nul côté électricité/gaz.

Passons au matériel ! Car pour cette recette, tu vas voir, il te faut du matériel de pro !

- Une casserole
- Un saladier
- Un fouet/fourchette
- Un chinois
- Une louche

- Des pots de yaourts (en verre/terre, c'est mieux)
- De quoi fermer les pots (moi j'ai découpé des petits ronds dans du tissu et je maintiens avec un élastique)

- Un plat assez haut que tu peux fermer (une cocotte ira très bien, moi j'ai un vieux plat en pyrex avec un couvercle. On s'en fout, l'important c'est que ça ferme)
- Une couverture (et j'en avais pas, donc j'ai utilisé une serviette de bain et mon Bombers militaire du Débarquement de 44)
- Une bouillotte

Et maintenant, la recette ! Ou, comment procéder ?

D'abord, tu fais chauffer ton litre de lait tout seul dans une casserole, à feu moyen, jusqu'à ébullition (donc comme c'est du lait, tu surveilles, hein ! Tu te barres pas plier le linge en attendant ...)
Quand le lait est à ébullition (tu le sais parce que ça monte), tu retires du feu, tu couvres avec ton torchon de Mémère et tu attends que ça refroidisse, pendant environ 20 minutes.
20 minutes plus tard, donc, à peu près (j'ai pas calculé exactement), tu vérifies la température, qui doit être entre 37° et 40°, mais comme je n'ai pas de thermomètre et qu'on peut très bien s'en passer, tu trempes ton doigt dedans, et tu dois pouvoir tenir 3/4 secondes sans que ça brûle.
A ce moment là, tu prends ton yaourt, tu le vides dans un saladier, et tu le bats un peu avec ton fouet, ou une fourchette, ça marche aussi.
Tu y ajoutes ton lait chaud en le passant à travers un chinois, ou un filtre, on s'en fiche, c'est pour enlever les petites peaux qui restent.
Là, tu mets à chauffer ta bouillotte (j'ai une bouillotte à eau, donc je fais bouillir - et avant que tu ne te poses la question, sache que je réutilise sans arrêt la même eau pour ma bouillotte, j'évite donc d'en gaspiller des litres ; je ne sais pas ce que ça donne avec celles qui passent au micro-ondes mais ça doit marcher aussi - sinon, tu mettras ta préparation sur un radiateur, ou sur un four encore chaud, bref, sur une source de chaleur quelle qu'elle soit)
Avec ta louche, tu remplis les petits pots, tu les fermes, tu les mets dans ton plat/cocotte, que tu fermes aussi. Puis, tu mets cette préparation sur la couverture/serviette, tu mets la bouillotte dessus, tu enroules le tout (là moi je ré-enroule tout ça dans le manteau) et tu laisses reposer toute une nuit (en ayant commencé ta préparation vers 18h, hein, sinon tu laisses toute la journée)

Et le lendemain, tu vas voir, c'est magique, tes yaourts ont pris ! Because Science ! Tu n'as plus qu'à les laisser refroidir minimum quatre heures au frigo, car les yaourts chauds, c'est pas terrible.
Après, ben, tu les manges, et c'est bon !

Sur ce, à dans un an ! (ou pas)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire